Пресса

Les cinq cuvées coups de cœur de Matan Zaken, chef du restaurant Nhome : «La vallée du Rhône est un amour d'enfance»

Д/М/Г

Lunettes fumées, regard rieur, Matan Zaken se glisse entre les tables de son restaurant avec une grâce féline, et parle de sa cuisine avec un enthousiasme presque émouvant. S'il s'excuse par avance de ne pas savoir parler de vin en termes techniques, le sujet reste pour lui une affaire de famille, qui remonte à un grand-père autrefois juré de l'appellation Châteauneuf-du-Pape. Il garde de cet héritage une passion pour les vins rouges tanniques et la vallée du Rhône, avoue en riant trouver les vins de Bordeaux un brin démodés, presque «trop bien faits», et reconnaît une inclination pour la Bourgogne du côté des blancs.

À la carte de son restaurant, une sélection signée du sommelier MOF Manuel Peyrondet, avec lequel il collabore depuis plusieurs années. «J'aime son approche très humble, son souci de répondre aux demandes de la clientèle, de s'adapter à tous les budgets, en gardant à l'esprit que nous n'avons pas uniquement une clientèle de palace ! Il arrive à me mettre au défi, à partir du vin pour aller vers le plat, par exemple en allant chercher le côté laiteux ou bien le côté fumé d'une cuvée pour aboutir à la création d'une assiette». De l'Alsace au Japon en passant par la Bourgogne et la vallée du Rhône, il partage avec nous ses cuvées coups de cœur du moment.

Une table, un menu, un chef. A Paris, Nhome est un restaurant unique. The Good Life vous explique pourquoi.

Д/М/Г

"Le ballet se déroule dans une cave comme on les connaît bien dans le premier arrondissement parisien, sobrement mise en scène par Guillaume Terver, fondateur du studio leLAD. Nous sommes reçus dans un sous-sol tapissé de belles pierres nues, d’abord dans un petit salon où pourront dîner les groupes (jusqu’à six personnes) puis dans la salle du restaurant. Là, on prend place autour d’une imposante table, en fait une imbrication de plateaux asymétriques. Seize personnes, ce soir-là, se regardent timidement en début de soirée mais finiront par apprendre, par le bouche-à-oreille, à l’heure de baisser le rideau, qu’un couple s’est fiancé dans le salon."

RESTAURANT : NHOME, LA NOUVELLE TABLE QUI DÉCOIFFE À PARIS

Д/М/Г

Le nouveau restaurant Nhome situé dans le 1er arrondissement à Paris promet, en plus d'un repas gastronomique, de vivre une expérience.

L’adresse a toute une histoire. Au 41 rue Montpensier (Paris, 1er), il y avait autrefois un club libertin. Et au XIXe siècle, le laboratoire d’une boulangerie où serait né le croissant. C’est aujourd’hui le lieu où le chef nomade Matan Zaken a décidé de poser ses valises. Avec l’envie folle de dépoussiérer le genre.

Cela commence par un accueil très décontracté. L’équipe tout sourire, et rarement avare de plaisanteries, nous emmène dans une élégante salle voutée au milieu de laquelle trône une immense table qui en rassemble en fait plusieurs ; elles sont imbriquées les unes aux autres à la façon d’un Tétris. Les convives sont installés tout autour sans pour autant se connaître. La brigade peut envoyer ses plats.

NHOME, L'AMBITIEUX PREMIER RESTAURANT GASTRONOMIQUE DU CHEF MATAN ZAKEN

Д/М/Г

La gastronomie s'invite au Palais Royal avec l'ouverture, à deux pas des verdoyants jardins, du premier restaurant du chef Matan Zaken : Nhome. Formé auprès des plus grands - Greg Marchand à Londres, Christian Le Squer au Cinq - où il a appris les bases d'une cuisine gastronomique contemporaine et inventive, le chef saute le pas avec l'ouverture de sa première table parisienne, deux ans après la création de son service de gastronomie évènementielle Nhomade. Et que celle-ci est intrigante !

Accompagné du designer Guillaume Terver, le chef a aménagé une salle voutée aux pierres apparentes, pensée comme le théâtre d'un diner privé, où trône une table unique de 20 couverts, dessinée sur mesure et impressionnante par sa taille et ses courbes dès l'entrée dans les lieux. Ici, pas de cérémonial : les chefs cuisinent et servent directement leurs créations à table, et qui de mieux que les cheffes et chefs de l'endroit pour décrire et dépeindre leurs plats jusque dans les moindres détails, du sourcing des produits à la cuisson utilisée pour les magnifier, en passant par l'explication de cette sauce, à l'instant déposée au centre de l'assiette.

Le goût de Paris – Pourquoi vous allez adorer Nhome

Д/М/Г

Au Point, on l'avait sélectionné parmi nos dix meilleures tables de la rentrée. Quelques mois après son ouverture, rue Montpensier (1er arrondissement), en face du théâtre du Palais-Royal, nous sommes allé voir de quel bois se chauffait Nhome, la nouvelle table du chef Matan Zaken.
Passé par les brigades de frenchies Covent Garden (avec Grégory Marchand), Le Cinq (avec Christian Le Squer) ou encore Saturne (avec Sven Chartier), ce toqué de 29 ans propose ici une expérience nouvelle : une unique table pouvant accueillir une petite vingtaine de couverts maximum, quatre soirs par semaine.
Cette table, soyons honnête, elle en jette. Massive, mais habilement conçue… Par d'astucieux découpage et empilement, elle nous donne l'impression de partager un repas avec d'autres convives sans être intrusif. Toutefois, la lumière est peut-être un peu forte et le brouhaha s'installe assez vite dans la salle.

Nhome - PARIS BOUGE

Д/М/Г

C’est une nouvelle adresse, assez particulière, qui vient d’ouvrir en cette rentrée à Paris. Matan Zaken pose ses couteaux dans le 1er arrondissement, rue Montpensier, juste derrière le jardin du Palais Royal. Ce chef de 29 ans, passé par les brigades de Greg Marchand, de Christian Le Squer et de Sven Chartier, est déjà connu pour ses dîners privés dans des lieux exceptionnels, notamment pour les Maisons Dior, Givenchy, Alaïa ou encore Art Paris. Mais dans son restaurant, il propose une expérience qui bouscule les codes du restaurant gastronomique trop protocolaire, parfois trop guindé… Ca n’est pas le premier à vouloir donner un coup de pied dans la fourmilière, mais lui il saute à pieds joints dessus ! Au restaurant NHOMe, pas de carte, seulement un unique menu en huit services. Un menu qui change toutes les trois semaines, mais qui évolue tous les jours suivant l'instinct du chef. Mais ça n'est pas tout. Chez NHOMe, une seule grande table, avec vingt places assises, pas une de plus. Vous l’aurez compris, dîner au restaurant NHOMe c’est comme un dîner entre amis, comme si le chef Matan Zaken nous recevait dans son salon, ou plutôt sa cave. Autant vous dire qu’on avait hâte de découvrir son restaurant annoncé depuis déjà plusieurs mois et complet tous les soirs depuis l’ouverture.

Nhome : le chef Matan Zaken reçoit « chez lui » - LE CHEF

Д/М/Г

Depuis septembre, le chef Matan Zaken reçoit « chez lui » : c’est en tout cas le concept de son premier restaurant fixe, Nhome, ouvert dans le 1er arrondissement de Paris.
Après avoir créé son restaurant Nhomade en 2019, Matan Zaken continue de surprendre avec cette nouvelle adresse de 18 couverts et une carte en perpétuel changement : un menu unique en 8 services (105 €) est ainsi proposé au dîner, et changera toutes les semaines, selon l’inspiration du chef et les produits de saison trouvés sur le marché Wilson.

Nhome : le chef nomade Matan Zaken s'installe à adresse fixe - MAGAZINE MINT

Д/М/Г

Et quelle adresse ! C’est à l’ombre des jardins du Palais Royal que le chef Matan Zaken a décidé d’ouvrir son premier restaurant gastronomique, NHome, un lieu intimiste qui accueille vingt couverts sur une table unique, dessinée par l’architecte Guillaume Terver. Le menu dégustation sera saisonnier et renouvelé tous les jours.

Nhome. 1 chef, 1 table, 20 couverts - MY LITTLE PARIS

Д/М/Г

Retenez son nom : Matan Zaken est passé par les cuisines de Greg Marchand (Frenchie Covent Garden), de Christian Lesquer et de Sven Chartier (l’excellent et regretté Saturne). Après avoir joué les chefs volants sous le nom de code Nhomade pour les maisons Dior, Givenchy ou Alaïa, le jeune chef se posera tout près du jardin du Palais Royal pour y faire son nid : un restaurant gastronomique aux 20 couverts concentrés autour d’une seule et grande table.

Nhome, le premier restaurant gastronomique du chef Matan Zaken - SORTIR À PARIS

Д/М/Г

Le chef Matan Zaken ouvre Nhome à la mi-septembre, un restaurant intimiste de 20 couverts qui propose un menu dégustation unique et journalier.
La gastronomie s'invite au Palais Royal avec l'ouverture, à deux pas des jardins, du premier restaurant gastronomique du chef Matan Zaken : Nhome.